spacer

spacer
Coordonnées >>
spacer

spacer
Toute l'actualité :
spacer
Espagne >>
spacer
Monde >>
spacer
Tous les rapports :
spacer
Espagne >>
spacer
Monde >>
spacer

spacer

spacer
Tous les flux rss >>
spacer

spacer

spacer

BE Espagne 101  >>  24/01/2011

>> Sommaire

spacer

Paléontologie
La génétique éclaire l'histoire du groupe de Néandertal retrouvé dans les Asturies

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65673.htm

Les fossiles de douze individus retrouvés en 1994 dans la grotte d'El Sidrón, en Asturies, dans le nord de l'Espagne, possèdent deux propriétés qui les rendent uniques pour l'étude des caractéristiques sociologiques du groupe Néandertal : la synchronie accidentelle du rassemblement des restes des douze individus et les excellentes conditions de préservation de l'ADN. Il s'agit des fossiles d'un groupe Néandertal ayant vécu il y a 49.000 ans : trois adultes (deux femmes et un homme), trois jeunes adultes (deux hommes et une femme), trois adolescents entre 12 et 15 ans probablement tous garçons, et trois enfants (entre 2 et 9 ans).

Une étude poussée utilisant la génétique et menée par Carles Lalueza-Fox, généticien de l'institut de biologie évolutionniste (CSIC-Université de Pompeu Fabra à Barcelone), a permis de mieux comprendre les liens entre ces individus et les comportements de ce peuple.

L'étude Genetic evidence for patrilocal mating behavior among Neandertal groups, co-signée par 16 chercheurs, tous adscrits à des laboratoires espagnols de Barcelone, Madrid, Oviedo et Tarragone, publiée dans la revue Proceedings de l'Académie Nationale des Sciences des Etats-Unis [1], révèle entre autre, que les hommes étaient tous apparentés entre eux, alors que les femmes non.

Les douze personnes proviennent de trois lignées de femmes différentes alors que les hommes appartiennent tous à la même lignée. Selon Antonio Rosas, paléobiologiste du CSIC, cela confirme l'hypothèse que les femmes se déplaçaient d'un groupe à l'autre. Selon A. Rosas, "l'échange de femmes avait lieu durant des rencontres ponctuelles entre les différents groupes dans des lieux communs et des moments liés à la chasse. Cela avait pour effet de diminuer la consanguinité dans la communauté". Carles Lalueza-Fox souligne que l'incorporation féminine au sein du groupe social de l'homme est un fait habituel dans des sociétés traditionnelles actuelles.

La disposition et les caractéristiques des fossiles ont permis aux chercheurs d'identifier des marques de cannibalisme et de déduire que tout ce groupe de Néandertal est morte en même temps. Carles Lalueza-Fox décrit les corps fossilisés comme "très fragmentés, ayant reçu des coups, ayant eu le crâne fracturé pour accéder à l'intérieur". La question est de savoir comment tout ce groupe a pu mourir au même moment et être dévoré. En guise d'explication, seule une hypothèse est avancée : les personnes ont pu mourir, et après avoir été dévorées, leurs restes se trouvaient en dehors de la grotte jusqu'à ce qu'un phénomène naturel provoque l'effondrement du terrain et que les corps soient projetés jusqu'à la galerie connue sous le nom de Osario au sein de la grotte d'El Sidrón.

spacer

spacer
<< Précédent
spacer

spacer
Version imprimable >>
spacer
Transmettre cette info par email >>
spacer
Recommander ce site à un collègue / ami >>
spacer

spacer
S'abonner au
BE Espagne
 >>
spacer

spacer
FAQ / foire aux questions >>
spacer
Conditions d'utilisation >>
spacer

spacer

spacer

Pour en savoir plus, contacts :

[1] Genetic evidence for patrilocal mating behavior among Neandertal groups, PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America ), Carles Lalueza-Foxa, , Antonio Rosas, Almudena Estalrrichb, Elena Giglia, Paula F. Camposc, Antonio Garcia-Tabernerob, Samuel Garcia-Vargasb, Federico Sánchez-Quintoa, Oscar Ramireza, Sergi Civitd, Markus Bastirb, Rosa Huguete, David Santamariaf, M. Thomas P. Gilbertc, Eske Willerslevc, Marco de la Rasilla - http://redirectix.bulletins-electroniques.com/NiC9i

Code brève
ADIT :
65673

Source :

El Pais, article du 21 décembre 2010

Rédacteur :

Laure Denos, Chargée de mission, sst@ambafrance-es.org

spacer

spacer

Origine :

BE Espagne numéro 101 (24/01/2011) - Ambassade de France en Espagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65673.htm
spacer


[  Plan du site  |  Données personnelles & politique de confidentialité  |  Limites de responsabilité  |  FAQ  |  Contacts  ]

[  Page d'accueil  |  Découvrir  |  Consulter  |  Recevoir  |  Rechercher  |  Utiliser  |  S'exprimer  ]

bulletins-electroniques.com tous droits réservés   -   votre contact : François Moille

 

4444444001 999920110125 3333333010 1010101019 1111111010 55555550012011 6666666011 7777777001