spacer

spacer
Coordonnées >>
spacer

spacer
Toute l'actualité :
spacer
Allemagne >>
spacer
Monde >>
spacer
Tous les rapports :
spacer
Allemagne >>
spacer
Monde >>
spacer

spacer

spacer
Tous les flux rss >>
spacer

spacer

spacer

BE Allemagne 585  >>  5/10/2012

>> Sommaire

spacer

Politique de la recherche
Dix "Campus de recherche" pour l'Allemagne

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/71109.htm

Les dix lauréats de l'initiative "Campus de recherche - des partenariats publics-privés pour l'innovation" ont été annoncés le 25 septembre 2012 par la Ministre fédérale de l'enseignement et de la recherche, Annette Schavan, et les deux présidents du jury, Henning Kagermann, Président de l'Académie allemandes des sciences techniques (acatech) et Ernst Rietschel, Président émérite de la Communauté Leibniz. Les campus de recherche regroupent établissements d'enseignement supérieur, instituts de recherche et entreprises, dans le but de travailler conjointement, en un même lieu et sur le long terme, sur des thématiques de recherche complexes. L'initiative de soutien à ces campus fait partie de la Stratégie high tech du gouvernement fédéral. Chaque campus choisi recevra, sur une durée pouvant aller jusqu'à quinze ans, une subvention allant jusqu'à deux millions d'euros par an. Les partenaires participants apporteront également, de leur côté, des contributions importantes.

"Avec les campus de recherche, nous avons créé un tout nouveau type de centre de coopération, qui réunit les compétences et les activités de la science et de l'industrie", a déclaré Annette Schavan. "Grâce à cette initiative ancrée sur le long terme, nous incitons les entreprises à s'engager directement et fermement dans la recherche scientifique. Je me réjouis beaucoup de l'écho qu'a rencontré cette mesure, et du fait que beaucoup de petites et moyennes entreprises participent aux nouveaux centres de coopération". Le modèle des campus de recherche est censé profiter aux deux parties : les entreprises profitent, pour la résolution de thèmes complexes et risqués, de l'expertise et des infrastructures des institutions de recherche et des établissements d'enseignement supérieur, et ceux-ci sont renforcés par les compétences particulières et les apports financiers des entreprises.

Les campus choisis travailleront sur des thèmes aussi divers que la santé, le climat, l'approvisionnement énergétique, la mobilité, la production ou encore la communication. Le jury a choisi les lauréats parmi plus de 90 candidatures. "Les dix modèles de campus de recherche choisis ont convaincu le jury par leur concept général sur le lieu de recherche et leurs perspectives à long terme. La qualité des candidatures était très impressionnante, et les modèles choisis pourront avoir valeur d'exemple à l'échelle européenne", ont souligné Henning Kagermann et Ernst Rietschel. Le jury a également encouragé les projets qui n'avaient pas été sélectionnés à profiter de la mobilisation lors du processus de candidature et à continuer leurs propres coopérations.

Les lauréats de l'initiative sont :

- "Environnement de recherche actif pour la prochaine génération d'automobiles" (ARENA 2036), Stuttgart (Bade-Wurtemberg)
Ce projet est orienté autour des thématiques de la construction légère et de la production. Le but est d'obtenir une aussi bonne maîtrise de la production en série de matériaux légers (en particuliers les matériaux renforcés de fibres) que celle actuelle de l'acier et de l'aluminium. Un second objectif est de remplacer les lignes de production rigides par une production flexible, et d'introduire de nouvelles possibilités d'interactions homme-robot. L'échéance fixée est l'horizon 2036, année correspondant au 150e anniversaire de la naissance de l'automobile.
Les partenaires du projet sont les suivants : Université de Stuttgart, Centre allemand de recherche sur les textiles et les fibres (DITF) de Denkendorf (Bade-Wurtemberg), Centre allemand de recherche aérospatiale (DLR - Cologne, Rhénanie du Nord-Westphalie), Société Fraunhofer, BASF SE, Daimler AG, Robert Bosch GmbH, Artur Bär Maschinenbau GmbH et DYNAmore GmbH.

- "Production d'énergie durable et développement de concepts de mobilité durables grâce au couplage de réseaux intelligents avec l'électromobilité" (Mobility2Grid) - Campus EUREF, Berlin
Le "campus de recherche" EUREF vise à résoudre les défis actuels liés à l'électromobilité, les réseaux intelligents et "l'énergie dans la ville". Son objectif est d'explorer la mobilité électrique comme une solution à une meilleure distribution et allocation de l'électricité, suivant une approche d'énergie "holistique" liée aux concepts de réseau intelligent et de mobilité urbaine. Il permet ainsi d'étudier l'électromobilité sous l'angle d'un concept global, en l'incluant au centre du triangle mobilité - réseaux électriques intelligents - ville du futur. Les partenaires du consortium seront associés à l'Université Technique de Berlin (TUB), ainsi qu'à des établissements de recherche non universitaires, et des grandes entreprises et PME associées au projet. La stratégie de recherche est de constituer dans un premier temps une sorte de "laboratoire vivant" de réseau intelligent mis en place sur le site de Berlin-Schöneberg.
Partenaires principaux : Université technique de Berlin (TUB), Schneider Electric GmbH

- "Optimisation mathématique et laboratoire d'analyse de données" (MODAL AG), Berlin
Le projet vise l'étude de la modélisation, simulation, et optimisation de processus complexes issus de la logistique ainsi que des technologies médicales. L'objectif est l'optimisation des réseaux, systèmes et procédures associées. Le transport ferroviaire, les réseaux d'approvisionnement de gaz naturel et les technologies de diagnostic médical sont quelques exemples d'application.
Partenaires principaux : Institut Konrad-Zuse de Berlin, Deutsche Bahn AG

- "INFECTOGNOSTICS", Iéna (Thuringe)
Le projet se concentre sur le dépistage sur place, hautement efficace et rapide d'agents infectieux et de contaminations microbiennes. Les applications concernent aussi bien les diagnostics cliniques que les secteurs non cliniques à grande pertinence économique et sociale (prévention d'épidémies, sécurité alimentaire).
Partenaires principaux : Université d'Iéna, Alere Technologies GmbH

- Réseaux électriques du futur, Aix-la-Chapelle (Rhénanie du Nord-Westphalie)
Le campus de recherche "Réseaux électriques du futur" constitue une étape supplémentaire dans le développement du campus de l'Université technique d'Aix-la-Chapelle (RWTH - Rhénanie du Nord-Westphalie) existant et intitulé "Technologie énergétique écologique et durable" sous la responsabilité du centre de recherche énergétique de E.ON. Il se concentre sur le thème des réseaux de conduction et de distribution d'électricité en courant continu.
Partenaires principaux : RWTH d'Aix-la-Chapelle, ABB AG, AixControl GmbH, Alstom Grid, E.ON, GE Energy, Nexans, Siemens AG.

- Environnement d'intervention moléculaire de Mannheim (M2OLIE), Mannheim (Bade-Wurtemberg)
Le projet M2OLIE (Mannheim Molecular Intervention Environment) se focalise sur l'amélioration du traitement de maladies cancéreuses par intervention dite "moléculaire" sur la structure des cellules du corps. Cette thématique, qui regroupe la médecine, les sciences naturelles et l'ingénierie, sera aussi étudiée sous l'angle économique.
Les partenaires du projet sont les suivants : Institut de technologie médicale (IMT) de Mannheim, Facultés de médecine et d'économie de l'Université de Mannheim, Ecole supérieure de Mannheim, Groupe de recherche Fraunhofer sur l'automatisation en médecine et biotechnologies (PAMB), Centre allemand de la recherche contre le cancer (DKFZ Heidelberg, Bade-Wurtemberg), bureau pour le développement économique de la ville de Mannheim, Siemens Healthcare Diagnostic, KUKA Laboratories GmbH, Carl Zeiss Meditec AG.

- STIMULATE - Solution Centre for Image Guided Local Therapies, Magdebourg (Saxe-Anhalt)
Le projet STIMULATE est issu de la coopération des Facultés de médecine et de sciences de l'ingénieur de l'Université Otto von Guericke de Magdebourg, de l'Institut Leibnitz de neurobiologie, du Centre allemand des maladies neurogénénératives (DZNE), de l'Institut Fraunhofer de Magdebourg pour l'usinage et l'automatisation et de Siemens AG Healthcare. Il consiste en un centre de thérapies locales basées sur l'imagerie médicale. L'objectif est d'y développer des méthodes dites "minimalement invasives", en particulier pour le traitement de maladies répandues dans les domaines de l'oncologie, de la neurologie et des maladies cardio-vasculaires. Ces méthodes de traitement, très efficaces et peu lourdes, sont particulièrement adaptées à des maladies entre autres dues à l'âge, de plus en plus courantes.
Partenaires principaux : Université de Magdebourg, Siemens AG.

- Connected Living
Avec le projet présenté de "réseau pour une maison intelligente" (Smart Home), l'Université technique de Berlin (TUB) remporte ce second campus de recherche "Connected Living", portant la vision d'une vie encore plus connectée à l'avenir. Son objectif à long terme est de créer la base de technologies, de solutions TIC pour l'interaction et de modèles d'affaires, pour implanter de nouveaux scénarios de communication et de consommation dans le domicile et l'environnement familial. Le projet implique un consortium d'universités et un groupe d'entreprises associant des PME, réunis sur le campus de la TUB à Berlin-Charlottenburg. Le campus de recherche s'appuie sur l'expérience de la coopération public-privé des "Telekom Innovation Laboratories", institut R&D de Deutsche Telekom ayant déjà développé un laboratoire vivant pour le test de solutions TIC dans le foyer, et se concentrera sur la recherche transdisciplinaire.
Partenaires principaux : TU Berlin, Connected Living e.V.

- Digital Photonic Production, Aix-la-Chapelle (Rhénanie du Nord-Westphalie)
"La lumière comme outil de production", tel est l'objet de ce campus de recherche se concentrant sur l'utilisation de lasers dans la production industrielle des composants utilisés dans les domaines de la mobilité, de l'énergie, de la santé, et des NTIC. Des techniques innovantes telles que des méthodes de production à base de photons y présentent un grand potentiel. Ce projet est porté par un consortium associé à l'université RWTH Aachen et comprenant des institutions de recherche et des entreprises, dont une part significative de PME.

- Open hybride LABfactory, Wolfsbourg (Basse-Saxe)
Le campus de recherche "Open Hybrid LABfactory" est axé sur les nouvelles questions de la construction hybride et légère. Sur le site de l'Université technique de Brunswick (Basse-Saxe) se sont associés universitaires, instituts de recherche, ainsi que de nombreux partenaires industriels leaders sur le marché de l'équipement, et deux PME. L'objectif de la stratégie de recherche à long terme est de développer de nouvelles technologies qui permettront la production de masse de composants fonctionnels ultralégers pour l'industrie automobile, et ainsi contribuer à la mobilité durable. Cela signifie que le développement de matériaux et de techniques de production seront ici connectés et explorés de façon transdisciplinaire.
Partenaires principaux: TU Brunswick, Volkswagen AG.

spacer
>> Suivant
spacer
<< Précédent
spacer

spacer
Partager cette page :

spacer
Version imprimable >>
spacer
Transmettre cette info par email >>
spacer
Recommander ce site à un collègue / ami >>
spacer

spacer
S'abonner au
BE Allemagne
 >>
spacer

spacer
FAQ / foire aux questions >>
spacer
Conditions d'utilisation >>

spacer

spacer

Pour en savoir plus, contacts :

Des informations supplémentaires sur l'initiative "campus de recherche" ainsi que sur les personnes à contacter pour chaque projet sont disponibles à l'adresse suivante (en allemand) : http://www.forschungscampus-deutschland.de

Code brève
ADIT :
71109

Sources :

"Wissenschaft und Wirtschaft ziehen an einem Strang", communiqué de presse du BMBF - 25/09/2012 - http://www.bmbf.de/press/3350.php

Rédacteurs :

Elodie Parisot, elodie.parisot@diplomatie.gouv.fr - Lucas Ansart, lucas.ansart@diplomatie.gouv.fr - Hélène Benveniste, helene.benveniste@diplomatie.gouv.fr - Charles Collet, charles.collet@diplomatie.gouv.fr - http://www.science-allemagne.fr

spacer

spacer

Origine :

BE Allemagne numéro 585 (5/10/2012) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/71109.htm
spacer


[  Plan du site  |  Données personnelles & politique de confidentialité  |  Limites de responsabilité  |  FAQ  |  Contacts  ]

[  Page d'accueil  |  Découvrir  |  Consulter  |  Recevoir  |  Rechercher  |  Utiliser  |  S'exprimer  ]

bulletins-electroniques.com tous droits réservés   -   votre contact : François Moille

 

4444444001 999920121006 3333333001 1010101018 1111111002 55555550102012 6666666002 7777777001