spacer

spacer
Coordonnées >>
spacer

spacer
Toute l'actualité :
spacer
Chine >>
spacer
Monde >>
spacer
Tous les rapports :
spacer
Chine >>
spacer
Monde >>
spacer

spacer

spacer
Tous les flux rss >>
spacer

spacer

spacer

BE Chine 120  >>  20/12/2012

>> Sommaire

spacer

Energie
Mise en opération de la première tour solaire thermique d'Asie à Pékin

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/71797.htm

Le 1er novembre 2012, la première tour solaire thermique d'Asie, d'une puissance de l'ordre du mégawatt, a été mise en service à Yanqing Balading dans la région de Pékin. Cette tour expérimentale, l'un des projets phares du programme national 863 (R&D en hautes technologies) du Ministère des sciences et technologies de Chine, a été construite sur la plateforme expérimentale du laboratoire des systèmes solaires thermiques, créé en 2001. Ce laboratoire en plein air dépend de l'institut d'ingénierie électrique de l'Académie des sciences de Chine (CAS).


La première tour solaire thermique d'Asie
Crédits : Key Laboratory of Solar Thermal Energy and Photovoltaic System of Chinese Academy of Sciences, Institute of electrical engineering

La tour solaire thermique de Yanqing fait partie d'un projet de démonstration national des technologies et systèmes solaires thermiques initié en 2006, qui s'emploie à tester et comparer différents types de systèmes solaires thermiques, ainsi qu'à développer des récepteurs de haute fiabilité, des systèmes de stockage de chaleur et d'optimisation de transferts de chaleur. Toutes les technologies clés employées dans le projet sont intégralement chinoises et donc indépendantes en termes de droits de propriété intellectuelle.

Parmi les systèmes testés sur cette plateforme expérimentale, une tour solaire de 120 mètres de hauteur et d'une puissance de 1,5 MW y a été construite. Elle est accompagnée d'une centaine de capteurs solaires héliostats qui suivent les mouvements du soleil et concentrent les rayons du soleil sur un point focal sur la tour. Ce mécanisme permet une concentration de chaleur provenant des rayons du soleil sur le collecteur. Cette chaleur est ensuite utilisée pour produire de l'électricité distribuée sur le réseau. La tour est équipée de trois points focaux pour tester différents systèmes de production d'énergie.

Pour sa construction, l'Académie des sciences de Chine s'est associé aux sociétés Himin Solar et Huadian Group pour un investissement total de 120 millions de yuans (environ 15 millions d'euros). D'autres capteurs devraient être installés pour augmenter la capacité de production de la tour dans les prochaines années.

Le professeur Wang Zhifeng, chercheur à l'Académie des sciences de Chine et l'un des directeurs de projet, a annoncé que la tour fonctionnait dans des conditions stables avec une turbine à vapeur de 1,5 MW qui pourrait produire jusqu'à 1,95 millions de kWh d'électricité par an. La centrale solaire thermique devrait réduire les émissions de dioxyde de carbone et de dioxyde de soufre de 2336 tonnes et 17,5 tonnes par an, respectivement, en comparaison avec un système conventionnel de centrale thermique.

Le laboratoire expérimental de l'institut d'ingénierie de la CAS entend également développer une centrale solaire thermique à miroirs cylindro-paraboliques de l'ordre du MW afin de comparer ce système avec la tour solaire en termes de rendement énergétique, de coût et de fiabilité. La Chine devient ainsi le 5ème pays à réaliser une tour solaire de ce type à grande échelle après la France, les Etats-Unis, l'Espagne et l'Allemagne.

La France a été, dès les années 1980, un des premiers pays à construire un tour solaire thermique à concentration, la tour THEMIS d'une puissance de 2,5 MW, située dans les Pyrénées-Orientales. Aujourd'hui, le projet PEGASE (Production of Electricity from Gas and Solar Energy) lancé en 2006 et mené par le laboratoire PROMES (PROcédés, Matériaux et Energie Solaire) du CNRS est en construction sur le site de l'ancienne centrale THEMIS et a pour but de relancer l'expérimentation de la tour solaire avec la mise en place d'un prototype de centrale solaire hybride à haut rendement d'une puissance de 2 MW. En Chine un autre projet de tour solaire de 100 MW est en cours dans la province du Gansu.

L'énergie solaire thermique à concentration est devenue une des technologies phares dans le développement des énergies renouvelables en Chine comme le revèle le "Livre Vert" publié par l'Académie des sciences de Chine évaluant le potentiel de plusieurs technologies solaires pour la nation, présenté le 21 novembre 2012 au forum des sciences sociales à Pékin. Dans ce document, l'administration chinoise météorologique évalue que 98% du territoire chinois enregistre des radiations solaires de plus de 1000 kWh/m²/an et 3% de la Chine atteint des radiations solaires de plus de 2000 kWh/m²/an, pour une moyenne nationale de 1500 kWh/m²/an en ressources solaires. Les régions du Tibet et du Qinghai près de Golmud, enregistrent les plus fortes concentrations de rayonnement solaire du pays.

En ligne avec le document, la Chine prévoit d'installer entre 1 et 3 GW d'unités de production à base d'énergie solaire à concentration (Concentrated solar power CSP) d'ici 2015. Ces chiffres se réfèrent à l'administration nationale de l'énergie (NEA) qui appelle au développement d'un gigawatt de solaire thermique concentré et à un calcul provisoire de la société Huatai United Securities qui estime qu'avant 2015, la capacité de CSP installée en Chine aura atteint 3GW pour un marché total de 45 milliards de yuans (environ 5,6 milliards d'euros).

Ce "Livre Vert" donne également les futures orientations dans le domaine de l'énergie solaire : le solaire photovoltaïque intégré aux bâtiments (BIPV), le solaire thermique concentré (CSP) et le solaire photovoltaïque concentré (CPV) deviendront des principales technologies.

spacer
>> Suivant
spacer

spacer

spacer
Partager cette page :

spacer
Version imprimable >>
spacer
Transmettre cette info par email >>
spacer
Recommander ce site à un collègue / ami >>
spacer

spacer
S'abonner au
BE Chine
 >>
spacer

spacer
FAQ / foire aux questions >>
spacer
Conditions d'utilisation >>

spacer

spacer

Code brève
ADIT :
71797

Sources :

- http://news.xinhuanet.com/english/china/2012-11/12/c_131969099.htm ; http://iee.ac.cn/Website/index.php?ChannelID=1608
- http://redirectix.bulletins-electroniques.com/YfiwC

Rédacteurs :

Caroline Berland, caroline.berland@diplomatie.gouv.fr

spacer

spacer

Origine :

BE Chine numéro 120 (20/12/2012) - Ambassade de France en Chine / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/71797.htm
spacer


[  Plan du site  |  Données personnelles & politique de confidentialité  |  Limites de responsabilité  |  FAQ  |  Contacts  ]

[  Page d'accueil  |  Découvrir  |  Consulter  |  Recevoir  |  Rechercher  |  Utiliser  |  S'exprimer  ]

bulletins-electroniques.com tous droits réservés   -   votre contact : François Moille

 

4444444001 999920130123 3333333008 1010101006 1111111041 55555550122012 6666666008 7777777005