spacer

spacer
Coordonnées >>
spacer

spacer
Toute l'actualité :
spacer
Pays-Bas >>
spacer
Monde >>
spacer
Tous les rapports :
spacer
Pays-Bas >>
spacer
Monde >>
spacer

spacer

spacer
Tous les flux rss >>
spacer

spacer

spacer

BE Pays-Bas 42  >>  20/12/2012

>> Sommaire

spacer

Politique technologique
L'université technique de Delft ouvre trois centres de recherche en Chine et un au Brésil

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/71817.htm

Trois nouveaux centres en Chine

Le 12 novembre 2012, l'université technique de Delft (TU Delft) a ouvert un nouveau centre de recherche en Chine, en collaboration avec l'université de Wuhan, dans les domaines de l'information géographique, la géodésie et la télédétection. Après avoir connu un grand succès avec un centre de recherche sur l'éclairage LED à Beijing l'année dernière, ce nouveau centre de recherche est le premier d'une coopération internationale plus large. Deux autres centres vont suivre dans les prochains mois, un sur la thématique de l'eau et un second concernant les systèmes urbains et l'environnement.

Pour le président de l'université Dirk Jan van den Berg, cette initiative se situe dans une démarche logique : "ces dernières années, non seulement nos employés, mais aussi nos financements de recherche sont devenues plus internationaux". La Chine -qui en ce moment met à disposition d'excellentes conditions de travail avec d'importants budgets ainsi que des laboratoires modernes et un grand vivier de jeunes chercheurs - est un partenaire idéal pour une collaboration internationale. "Avec ce centre de recherche, nous permettons [aux scientifiques de Delft] d'accéder aux moyens chinois et nous leur donnons la possibilité d'approfondir leur expertise".

L'information géographique, l'eau et les infrastructures intelligentes

Les thématiques de recherche n'ont pas été choisies au hasard : ce sont des domaines dans lesquels la TU Delft est fortement réputée et qui touchent également les besoins, les préoccupations et les intérêts de la Chine.

L'information géographique, c'est-à-dire la saisie de l'environnement dans des cartes 3D, est importante dans l'aménagement du territoire mais peut aussi être utilisé en cas de catastrophes naturelles comme des inondations. Les recherches sur la télédétection permettront quant à elles de mieux comprendre des processus à l'origine des tremblements de terre.

L'eau est depuis longtemps un secteur qui suscite la préoccupation de la part du régime chinois, notamment en ce qui concerne la protection côtière, les inondations et la technologie offshore, mais également l'approvisionnement en eau potable, les ports et l'énergie hydraulique. La collaboration de la TU Delft avec l'université de Johai à Nanjing est prévue pour les dix prochaines années.

La coopération avec l'université de technologie de Chine méridionale à Guangzhou se concentrera sur le développement de systèmes urbains durables et intelligents. Les travaux de recherche communs s'orienteront en priorité l'énergie, le transport, le téléphone, l'eau et les déchets, la construction verte et intelligente, ainsi que le respect de la qualité de vie dans les quartiers.

Un nouveau centre au Brésil

Quelques jours plus tard, le mercredi 21 novembre 2012, était inauguré le centre "TU Delft-Brasil" à Campinas. Ce nouvel institut sera dédié à l'étude de nouveaux bio-matériaux renouvelables et aux bio-carburants (en particulier, la production de bio-éthanol à partir de bagasse, le déchet de la canne à sucre).

"Le développement d'une bio-économie durable est important pour tous. Les Pays-Bas sont très présents dans l'industrie chimique et énergétique et veulent s'orienter vers des moyens de production durables. Le Brésil a une forte connaissance et une grande expérience dans la production à grande échelle de bioéthanol et de denrées alimentaires. Une implantation permanente va permettre d'intensifier notre collaboration en matière de "bio-innovation" dans les domaines des énergies renouvelables et de la chimie verte", a affirmé Luuk van der Wielen, professeur de bio-économie à la TU Delft et directeur exécutif du partenariat public-privé BE-Basic [1].

spacer
>> Suivant
spacer
<< Précédent
spacer

spacer
Partager cette page :

spacer
Version imprimable >>
spacer
Transmettre cette info par email >>
spacer
Recommander ce site à un collègue / ami >>
spacer

spacer
S'abonner au
BE Pays-Bas
 >>
spacer

spacer
FAQ / foire aux questions >>
spacer
Conditions d'utilisation >>

spacer

spacer

Pour en savoir plus, contacts :

- Luuk van der Wielen, directeur du BE-Basic, l.a.m.vanderwielen@tudelft.nl, +31 6-22802800
- Patricia Osseweijer, professeur de biotechnologies, p.osseweijer@tudelft.nl, +31 65103316
- Ernst Jan Bakker, directeur de l'institut au Brésil, Ernst-Jan.Bakker@tudelft.nl, +55 11982095110

Code brève
ADIT :
71817

Sources :

- Lien vers les articles source en néerlandais:
* http://redirectix.bulletins-electroniques.com/G0TeX
* http://redirectix.bulletins-electroniques.com/uWHvu
* http://redirectix.bulletins-electroniques.com/QLJuT
- [1] Site internet du BE-Basic : http://www.be-basic.org/home.html

Rédacteurs :

Mirjam WALTER - mirjam.walter@institutfrancais.nl, Joachim HUET - joachim.huet@diplomatie.gouv.fr

spacer

spacer

Origine :

BE Pays-Bas numéro 42 (20/12/2012) - Ambassade de France aux Pays-Bas / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/71817.htm
spacer


[  Plan du site  |  Données personnelles & politique de confidentialité  |  Limites de responsabilité  |  FAQ  |  Contacts  ]

[  Page d'accueil  |  Découvrir  |  Consulter  |  Recevoir  |  Rechercher  |  Utiliser  |  S'exprimer  ]

bulletins-electroniques.com tous droits réservés   -   votre contact : François Moille

 

4444444001 999920121221 Ambassade de France aux Pays-Bas 1010101018 1111111017 55555550122012 6666666022 7777777001