spacer

spacer
Coordonnées >>
spacer

spacer
Toute l'actualité :
spacer
Etats-Unis >>
spacer
Monde >>
spacer
Tous les rapports :
spacer
Etats-Unis >>
spacer
Monde >>
spacer

spacer

spacer
Tous les flux rss >>
spacer

spacer

spacer

BE Etats-Unis 319  >>  11/02/2013

>> Sommaire

spacer

Energie & Environnement
A l'ombre de la révolution du gaz de schiste, le développement des énergies renouvelables

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/72182.htm

La "révolution du gaz de schiste" a été au coeur des débats sur l'énergie ces dernières années. Il ne faudrait pas pour autant occulter les changements majeurs qui ont eu lieu dans le secteur des énergies renouvelables dans le même temps.

L'actualité dans le secteur de l'énergie a été fournie ces dernières semaines. La Commission pour l'énergie et le commerce de la Chambre des Représentants examinait mardi dernier l'état des ressources énergétiques américaines [1]. Si l'augmentation du gaz de schiste et le potentiel que représentent les sources de pétrole et de gaz non conventionnelles ont occupé la plus large part des débats, les changements majeurs dans le secteur des énergies renouvelables ont également été soulignée par Adam Sieminksi, Administrateur de l'Energy Information Administration (EIA) et par Jennifer Morgan, Directrice du programme énergie et climat du think tank World Resources Institute. Mardi également, un briefing au Congrès organisé par l'Environmental and Energy Study Institute (EESI), un think tank visant à promouvoir les énergies renouvelables, a permis de faire le point sur les récentes évolutions et les tendances à venir dans le secteur des énergies renouvelables [2].

Bloomberg Finance a par ailleurs récemment publié un rapport à la demande du Business Council for Sustainable Energy intitulé "Sustainable energy in America 2013 Factbook [3].". Le document présente une analyse chiffrée des avancées et des défis restant à relever pour les énergies renouvelables et le gaz naturel. Enfin, le ministre sortant de l'énergie, Steven Chu, qui a choisi de quitter son poste pour le second mandat de Barack Obama, a insisté dans sa lettre de départ [4] sur le bilan très positif du développement des énergies vertes au cours de son mandat. L'ensemble de ces sources nous permettent de présenter un rapide bilan des transformations qui ont eu lieu au cours des dernières années dans ce secteur.

Une importante croissance des énergies renouvelables au cours des dernières années

Comme le montre le graphique ci-dessous, la part des renouvelables dans la production d'électricité aux Etats-Unis a connu une importante augmentation au cours des dernières années, jusqu'à atteindre 13% en 2011 selon l'EIA [5]. Le rapport de Bloomberg Finance révèle que la quantité d'électricité produite à partie d'énergie renouvelable a considérablement augmenté, passant de 375TWh en 2008 à 488TWh en 2012 (respectivement 126TWh et 217TWh hors hydroélectricité). Depuis 2008, la capacité totale installée des renouvelables (hydraulique exclu) a doublé, passant de 44GW à 86GW (187GW avec l'hydraulique). La capacité en énergies renouvelables installée en 2012 s'élève à 17GW, dont 7GW de capacité solaire et 13,2GW de capacité éolienne, ce qui fait de cette la plus importante en termes de puissance installée au cours de cette année. A titre de comparaison, la capacité en énergies renouvelables installée en 2011 était de 8,6GW (dont 6,5GW pour l'éolien et 1,8GW pour le solaire).


Production nette d'électricité pour tous les secteurs à partir des principales sources (en milliards de MWh)
Crédits : MS&T, d'après des données de l'EIA

Les chiffres concernant l'éolien sont particulièrement impressionnants. Selon le Department of Energy (DOE), on compte aujourd'hui 50 GW de capacité installée sur le territoire des Etats-Unis [6]. Comme le montre le graphique ci-dessous, l'éolien est la première source d'électricité renouvelable -hors hydraulique- pour la production d'électricité (3% de la production totale d'électricité).


Production d'électricité aux Etats-Unis, par source, en 2011
Crédits : MS&T, d'après des données de l'EIA

L'EIA estime que d'ici 2040, les énergies renouvelables devraient représenter 16% dans la production d'électricité aux Etats-Unis, ce qui en fait le secteur avec le plus fort taux de croissance sur cette période. A noter, cette estimation étant sans doute pessimiste puisque l'EIA a raisonne systématiquement "à législation constante" : la prolongation du crédit d'impôt pour l'éolien, votée par le Congrès dans le cadre des négociations sur la falaise fiscale, n'a par exemple pas été prise en compte dans cette modélisation prospective.

En termes d'énergie primaire, la part des renouvelables représentait environ 9% en 2011 et 9,4% en 2012. La consommation totale d'énergie a diminué de 6,4% entre 2007 et 2012 aux Etats-Unis, alors que le PIB a augmenté de 3% sur cette période. Cette diminution est intervenue principalement dans les secteurs résidentiel, commercial et du transport, grâce aux mesures d'efficacité énergétique pour les véhicules et les bâtiments. Pour ce qui concerne les transports, on retiendra notamment les standards pour les véhicules mis en place par l'administration Obama, les incitations pour le développement des véhicules hybrides et électriques (488,000 véhicules vendus en 2012 soit 3.25% des ventes de véhicules aux Etats-Unis). Dans le secteur des bâtiments, l'efficacité énergétique a permis de maintenir la consommation de gaz naturel résidentielle et commerciale relativement stable depuis 2005 d'après le rapport de Bloomberg Finance.

Les défis à relever pour développer les énergies renouvelables à grande échelle

Le rapport de Bloomberg Finance analyse en détail les politiques publiques, les innovations et les conditions de marché qui ont permis d'aider ces secteurs à se développer ainsi que les défis qu'il reste à relever. Parmi les nombreux éléments mentionnés pour développer un financement stable des énergies renouvelables, il est crucial de fournir aux investisseurs et aux "venture capitalists" un cadre clair et des perspectives à long terme, leur permettant d'investir. Les investisseurs déplorent régulièrement le manque de perspectives à long terme (l'incertitude concernant la poursuite de certaines subventions pour les énergies renouvelables notamment). Les investissements dans le secteur des énergies propres ont fortement augmenté dans la période 2009-2011, notamment grâce au plan de relance mis en place lors du premier mandat du président Obama avec le Recovery and Reinvestment Act, mais depuis 2012, ces sommes ont diminué comme nous l'expliquions dans un précédent article [7].

En matière de recherche et développement, le départ de Steven Chu lui a permis d'insister sur le rôle crucial du DOE et des initiatives qu'il a développées (Sunshot Initiatitive [8], ARPA-E, EV Everywhere Challenge, Better Building Challenge, programmes de prêts, etc.) pour faire baisser le prix de la production d'électricité à partir des énergies renouvelables. Comme le montre le tableau suivant, si pour certaines technologies (piles à combustible) l'objectif d'un coût compétitif est atteint, dans d'autres secteurs (batteries de voiture et solaire) il faudra attendre encore un peu.


Prix de différentes énergies, grâce à des technologies développées par le Ministère américain de l'Energie
Crédits : Présentation de David Danielson, DOE, le 13 décembre 2012

Enfin, lors de sa présentation sur les tendances pour les énergies renouvelables aux Etats-Unis au briefing organisé par EESI, Steve Chalk, adjoint du secrétaire en charge des énergies renouvelables au sein du Département de l'Energie, a rappelé que les ressources naturelles permettant de produire de l'énergie, bien qu'inégalement répartie sur le continent américain, sont abondantes, diversifiées et inépuisables, et qu'il faut exploiter leur plein potentiel. La carte ci-dessous présente l'état des ressources potentielles pour lesénergies renouvelables.


Les ressources naturelles américaines : diverses et abondantes
Crédits : Présentation de Steve Chalk le 5 février, basée sur NREL's US Renewable Energy Technical Potentials: A GIS-based Analysis (2012) et DOE's Water resources potential

Si le développement à grande échelle des énergies renouvelables va encore nécessiter de nombreux efforts et la levée de barrières à la fois institutionnelles, économiques et techniques (intégration dans les réseaux électriques, transmission, matériaux, compétitivité avec les autres sources, ...) cette "révolution silencieuse" dans les énergies renouvelables aux Etats-Unis ne doit pas être sous-estimée.

spacer
>> Suivant
spacer
<< Précédent
spacer

spacer
Partager cette page :

spacer
Version imprimable >>
spacer
Transmettre cette info par email >>
spacer
Recommander ce site à un collègue / ami >>
spacer

spacer
S'abonner au
BE Etats-Unis
 >>
spacer

spacer
FAQ / foire aux questions >>
spacer
Conditions d'utilisation >>

spacer

spacer

Code brève
ADIT :
72182

Sources :

- [1] Pour plus de détails sur cette audition, voir le site du comité : http://redirectix.bulletins-electroniques.com/1HlrX
- [2] Pour voir ce briefing en ligne: http://www.eesi.org/020513_renewables
- [3] "Sustainable Energy in America 2013 Factbook" - Bloomberg New Energy Finance - Janvier 2013 - http://redirectix.bulletins-electroniques.com/l0DBe
- [4] Lettre de départ de Steven Chu, disponible sur le site du Department of Energy : http://redirectix.bulletins-electroniques.com/xOimg
- [5] "AEO2013 Early Release Overview" - EIA - Décembre 2012 -http://www.eia.gov/forecasts/aeo/er/pdf/0383er(2013).pdf
- [6] Présentation de David Danielson, Assistant Secretary au Department of State le 13 décembre 2012
- [7] "La fin des Cleantech ? Conférence Verge @GreenBuilt" - Bulletins Electroniques Etats-Unis- ROUIF Sebastien - 27/11/2012 - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/71568.htm
- [8] Pour plus d'informations sur ce programme et les autres programmes du Ministère de l'Energie américain, voir le site internet : https://www1.eere.energy.gov/solar/sunshot/index.html

Rédacteurs :

- Céline Ramstein, deputy-envt.mst@ambafrance-us.org ;
- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.

spacer

spacer

Origine :

BE Etats-Unis numéro 319 (11/02/2013) - Ambassade de France aux Etats-Unis / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/72182.htm
spacer


[  Plan du site  |  Données personnelles & politique de confidentialité  |  Limites de responsabilité  |  FAQ  |  Contacts  ]

[  Page d'accueil  |  Découvrir  |  Consulter  |  Recevoir  |  Rechercher  |  Utiliser  |  S'exprimer  ]

bulletins-electroniques.com tous droits réservés   -   votre contact : François Moille

 

4444444001 999920130216 3333333011 1010101006 1111111047 55555550022013 6666666012 7777777003