spacer

spacer
Coordonnées >>
spacer

spacer
Toute l'actualité :
spacer
France >>
spacer
Monde >>
spacer
Tous les rapports :
spacer
France >>
spacer
Monde >>
spacer

spacer

spacer
Tous les flux rss >>
spacer

spacer

spacer

BE France 285  >>  21/10/2013

>> Sommaire

spacer

Focus
Jus de raisin : vers l'émergence d'une véritable filière avec Fijus-Raisol

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/74169.htm

C'est au nom du libre échange que l'Europe a pris la décision de faire disparaître totalement l'aide à l'élaboration du jus de raisin. Effective le 1er août 2008, celle-ci a entraîné un arrachage massif des pieds. Quant au monde du raisin, structurellement surproducteur, il a alors basculé dans une pénurie, d'où le doublement de son prix en deux ans. Anticipant cette situation, Foulon-Sopagly, une PME leader européen sur le marché du pur jus de raisin, lance Fijus-Raisol. Co-labellisé par les pôles de compétitivité Qualimed et Vitagora, ce projet, sélectionné par le Fonds Unique Interministériel (FUI) et financé par les régions de Bourgogne et du Languedoc-Roussillon, ainsi que plusieurs de leurs départements, a pour objectif non seulement de créer une gamme de jus de raisin à la valeur nutritionnelle plus élevée mais aussi de mettre en place une véritable filière du jus de raisin.

"Ce projet, nous avons commencé à y réfléchir dès 2007", se rappelle Richard Payraud. "Il s'agissait pour nous de concevoir le jus de raisin idéal, avec des productions dédiées et, surtout, l'idée de bâtir une véritable filière", poursuit-il. Et le directeur général de Foulon-Sopagly d'expliquer que la philosophie de ce projet est de pluri-annualiser avec les fournisseurs comme avec les clients afin de pouvoir innover et assurer ainsi la production d'un nouveau jus de raisin qui corresponde davantage au goût du consommateur. Un discours qui visiblement séduit les fournisseurs dans un contexte où l'univers du vin est quelque peu bousculé et où rentabiliser un hectare de vigne devient de moins en moins évident. Aussi, tous les acteurs du secteur cherchent-ils à diversifier leur production. "Or le jus de raisin représente la diversification la plus pertinente pour les viticulteurs. C'est la raison pour laquelle, convaincus qu'ils sont par notre discours, ils sont impatients de nous voir aboutir avec le projet Fijus-Raisol", résume-t-il.

C'est donc une gamme de jus de raisin présentant une plus grande valeur nutritionnelle, avec en particulier une teneur en sucre réduite, une acidité maîtrisée et davantage de polyphénols, qui devrait être mise sur le marché au cours des prochaines années, l'objectif étant d'atteindre des approvisionnements substantiels à l'horizon 2020. Pour y parvenir, la PME Foulon-Sopagly n'est évidemment pas seule. Deux autres producteurs, la SAS Roquecourbe et la SCA Vignoble de la Voie d'Heracles, mais aussi trois unités de recherche de l'Inra (Pech Rouge, Sciences Pour l'Oenologie ou SPO et Domaine de Vassal), l'Institut Coopératif du Vin (ICV) et le CHU de Dijon sont en effet impliqués dans ce projet dont le budget s'élève à 2,2 millions d'euros. "Concernant les cépages que nous avons sélectionnés, nous en sommes à l'étape des tests sanitaires qui sont en cours. Globalement, les premiers résultats du projet sont encourageants, qu'il s'agisse de la qualité organoleptique, des pratiques de taille ou encore de l'irrigation", résume Richard Payraud. Quant aux études cliniques, elles devraient commencer entre la fin de cette année et début 2014.

Fijus Raisol est donc un projet qui "roule bien" aux dires du directeur général de Foulon Soplagy, même s'il a pris un peu de retard. "C'est la vie d'un projet, d'autant plus que nous travaillons sur du matériel végétal. Or il suffit de petites erreurs dues à un excès d'optimisme pour perdre une année que l'on ne rattrapera jamais", observe-t-il. Un projet d'autant plus important qu'il est relativement unique en son genre. Certes, certains essais sont en cours à l'étranger, "mais qui n'ont pas l'envergure de Fijus Raisol", souligne Richard Payraud dont les activités professionnelles l'amènent à beaucoup voyager en particulier en Italie et en Espagne. Or il estime que si la grande réactivité des acteurs privés du premier de ces pays peut permettre l'émergence d'une filière, le second est très coopératif et, par conséquent, très long à bouger. "Actuellement, il n'y a pas vraiment de réflexion globale autour du raisin, à l'exception de Fijus Raisol", conclut-il, très confiant.

spacer
>> Suivant
spacer
<< Précédent
spacer

spacer
Partager cette page :

spacer
Version imprimable >>
spacer
Transmettre cette info par email >>
spacer
Recommander ce site à un collègue / ami >>
spacer

spacer
S'abonner au
BE France
 >>
spacer

spacer
FAQ / foire aux questions >>
spacer
Conditions d'utilisation >>

spacer

spacer

Pour en savoir plus, contacts :

Foulon-Sopagly - Richard Payraud - email : rpayraud@foulon-sopagly.fr

Code brève
ADIT :
74169

Rédacteurs :

ADIT - Jean-François Desessard - email : jfd@adit.fr

spacer

spacer

Origine :

BE France numéro 285 (21/10/2013) - ADIT / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/74169.htm
spacer


[  Plan du site  |  Données personnelles & politique de confidentialité  |  Limites de responsabilité  |  FAQ  |  Contacts  ]

[  Page d'accueil  |  Découvrir  |  Consulter  |  Recevoir  |  Rechercher  |  Utiliser  |  S'exprimer  ]

bulletins-electroniques.com tous droits réservés   -   votre contact : François Moille

 

4444444001 999920131121 3333333061 1010101003 1010101002 1111111048 55555550102013 6666666059 7777777001