A nos lecteurs : à compter du 1er janvier 2009 la communauté vigies.com cessera
définitivement ses services et ne sera donc plus alimentée en informations.
Vous avez néanmoins la possibilité de consulter les archives disponibles.

#1 4/02/2008 18:24

eric.werner
Modérateur
Date d'inscription: 13/10/2006
Messages: 771

Projet de "containers intelligents"

Le domaine de la logistique des produits alimentaires subit des changements : le prix mais aussi la qualité des produits comptent de plus en plus. Cette qualité ne peut être atteinte que si la chaîne du froid est respectée tout au long du circuit d'approvisionnement. C'est pourquoi quatre entreprises allemandes ont décidé, en collaboration avec l'Université de Brême, d'améliorer la surveillance des transports de produits alimentaires dans le cadre d'un projet de "containers intelligents".

L'utilisation de "dataloggers" de températures, installés pour divers moyens de transport dans différents containers, a pu montrer que les produits subissaient, lors du transport, de fréquents écarts de températures. Même dans les installations de réfrigération les plus modernes, des écarts de plusieurs degrés ont été enregistrés pendant le transport. Jusqu'à présent, les enregistreurs devaient être lus manuellement à la fin du transport, rendant impossible toute intervention immédiate lors d'une perturbation. Le projet "containers intelligents" vise à signaler par ondes radio l'apparition de tout écart de température dès détection de celui-ci. Les bases nécessaires à la conception d'un tel système ont été élaborées ces quatre dernières années par le programme de recherche sur thématique spécifique (SFB637) "autorégulation de processus logistiques" de l'agence de moyens pour la recherche allemande (DFG). Le centre Microsystems Center Bremen (MCB) de l'Université de Brême a construit un prototype de container à l'échelle 1/8 qui servira dans le projet "containers intelligents" pour adapter la technologie developpée à des containers réels. D'une durée de deux ans, le projet a débuté en janvier 2008. L'un des partenaires industriels construira le système et les trois autres l'expérimenteront, chacun dans son domaine.

L'appareil construit par la société Cargobull Telematics transmettra toutes les 15 minutes la température moyenne des produits transportés ainsi que d'autres données, tel que la position du véhicule, l'état des pneus ou des freins. A la fin du projet, le système devra non seulement livrer différentes données de mesure pour chaque container, mais aussi déclencher une alarme si la température commence à monter dans un coin de la cale à marchandises.

L'entreprise Dole Fresh Fruit surveillera la température de bananes dans des containers lors de leur voyage d'Amérique du Sud en Europe. Les informations sur l'état des produits alimentaires sont ainsi connues avant arrivée du bateau.

Rungis Express, grossiste spécialisé dans l'épicerie fine, utilisera la technologie pour la surveillance de transports routiers lors de livraisons de produits de haute qualité à des hôtels et restaurants, effectuées quotidiennement. Le système doit pouvoir détecter lors du voyage si une palette ou un produit dépasse la température maximale. Un réseau de capteurs radio est intégré dans les véhicules.

Cool Chain Group Holding AG, entreprise de services qui propose la garantie d'une chaîne de froid pour des produits contrôlés depuis le lieu d'origine jusqu'au destinataire, testera le système dans les différents modes de transports successifs : avion, bateau, camion, etc.

Parallèlement, le groupe de travail pour les réseaux de communication Comnetz du centre de technologie informatique (TZI) de l'Université de Brême travaille au couplage d'un tel système avec une unité de télésurveillance.

Un autre objectif du projet est de montrer qu'à travers l'utilisation combinée de réseaux payants (communication mobile) et gratuits (WLAN), un nombre plus important de données pourront être transmises pour des coûts plus intéressants et sans saturation, même en cas de signal d'erreur ou d'alarme du système.

En plus de la surveillance à distance, les containers intelligents devraient permettre de déterminer l'impact d'un écart de température sur les produits lors du transport, évitant ainsi une perte de temps lors de l'exploitation des mesures après le transport. Dans le cas idéal, le container transmettrait une annonce du type : "sur le côté gauche, une dérive de température de 1,5°C a été mesurée ce qui a réduit la durée de conservation d'une demi-journée. Ce produit est à vendre en priorité. Les produits conservés du côté droit peuvent être stockés."

Pour en savoir plus : www.intelligentcontainer.com

Contact : Reiner Jedermann - Universität Bremen, Fachbereich Physik / Elektrotechnik - tél : +49 421 218 4908 - email : rjedermann@imsas.uni-bremen.de

Source : Communiqué de presse, Universität Bremen

Origine : BE Allemagne numéro 370 - Ambassade de France en Allemagne - 30/01/2008 - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52841.htm

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Contacts : François Moille