A nos lecteurs : à compter du 1er janvier 2009 la communauté vigies.com cessera
définitivement ses services et ne sera donc plus alimentée en informations.
Vous avez néanmoins la possibilité de consulter les archives disponibles.

#1 13/01/2009 10:51

jean-francois.nativite
Modérateur
Lieu: ADIT Strasbourg - France
Date d'inscription: 7/01/2008
Messages: 392

Des voitures carburent au café ? [Etats-Unis]

Selon les travaux de Mano Misra, Susanta Mohapatra et Narasimharao Kondamudi, publiés le 22 novembre dans le "Journal of Agricultural and Food Chemistry", le café, une fois utilisé, pourrait servir de matière première à la production de biodiesel.

En effet, les recherches menées par ces chercheurs de l'université du Nevada montrent que le café contiendrait en moyenne 15 pour cent d'huile extractible par un procédé classique d'estérification. Si ce pourcentage est loin de rivaliser avec celui du colza contenant 25 à 50 pour cent d'huile, la teneur en huile du café est comparable à celle du soja ou des palmiers (d'en moyenne 20 pour cent). L'huile extraite à partir des résidus de café a pour avantage d'être fortement chargée en antioxydants, naturellement présents dans les graines. Cette propriété permet ainsi d'accroître la stabilité du biodiesel à plus d'un mois pour des conditions de température et de pression ambiantes.

Actuellement, seule une faible part du café est réutilisée dans la fabrication d'engrais pour les sols. Sachant que la production mondiale annuelle de café s'élève à 7,26 millions de tonnes, plus d'un million de mètres cubes de biocarburant pourraient être synthétisés chaque année de par le monde (en faisant l'hypothèse improbable que l'intégralité soit recyclée). Ce chiffre est non négligeable si l'on considère les estimations délivrées par l' "American Chemical Society". En effet, selon leur calcul, la production mondiale de biodiesel s'élèverait à 11,36 millions de mètres cubes pour 2010.

Etant donné les difficultés à trouver des matières premières abondantes et de faible coût pour la synthèse de biodiesel, l'utilisation du marc de café offrirait alors une alternative énergétique durable. Afin d'évaluer la rentabilité d'une telle source d'énergie, la construction d'une usine pilote est prévue dans les six prochains mois.

Source : - Spent Coffee Grounds as a Versatile Source of Green Energy (24/11/2008) - N. Kondamudi, S. K. Mohapatra and M. Misra. Journal of agricultural and food chemistry - http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/jf802487s
- Waste Coffee Grounds Offer New Source of Biodiesel Fuel. (15/12/2008). Science Daily - http://www.sciencedaily.com/releases/2008/12/081210171900.htm

Rédacteur : Agathe Dumas (deputy-envt.mst@ambafrance-us.org)

Origine :
BE Etats-Unis numéro 148 - Ambassade de France aux Etats-Unis - 12/01/2009

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/57257.htm

Compléments d'information ADIT :

A lire également sur le même sujet:

- America’s Addiction Fuels Desire For Coffee Ground Biodiesel, Gas2, 04/12/2008, http://gas2.org/2008/12/04/americas-addiction-fuels-desi … biodiesel/

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Contacts : François Moille